Depeyre - Inondations : L’indemnisation des dommages en cas de catastrophe naturelle



       Lorsque l’état de catastrophe naturelle est reconnu, vous bénéficiez d’une indemnisation grâce à votre contrat d’assurance dommages (multirisques habitation, automobile, …). Une franchise légale reste toujours à la charge de l’assuré.

Inondations : l’indemnisation des dommages en cas de catastrophe

En cas de catastrophe naturelle

1.       Appeler votre assureur au plus vite (jusqu’à 10 jours après publication de l’arrêté).

2.       Prendre les mesures nécessaires pour éviter que les dégâts ne s’aggravent.

3.       Conserver les justificatifs.

4.       Apporter le véhicule endommagé dans le garage agréé par votre assurance.

5.       Faites un descriptif des dommages subis et une liste chiffrée de tous les objets perdus et endommagés avec les justificatifs.

6.       Pour les biens professionnels : attestation de propriété ou contrat de location (dommages immobiliers), extrait du registre du commerce, les bilans et comptes de résultat, le chiffre d’affaires de l’exercice en cours et des trois précédents.

7.       Votre assureur désignera, à ses frais, un expert qui fixera le montant des dommages.

8.       Vous pouvez, à vos frais, vous faire accompagner par un expert, si les dommages sont très importants, votre assureur sera vous conseiller.

Le mot du Cabinet

"Parce que nous avons conscience de la difficulté de ces épreuves, notre service sinistre dédié vous accompagne dans toutes vos démarches afin d’obtenir au plus vite l’indemnisation de votre préjudice.

Certaines formules de nos contrats habitations comprennent une garantie « honoraire d’expert » permettant la prise en charge par l’assureur, de la contre-expertise (Point n°8)"

 

Voir l’article complet : ICI

Source : Fédération Française de l'Assurance

http://depeyre-assurances.fr/


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que celui-ci utilise des cookies pour ses besoins en statistique. Infos - OK
mediaq